Perdue sur une place catalane à la fontaine ouvragée

j’ai débouché sur une place sans savoir comment j’avais fait pour l’atteindre

sous nos pas, la route pavée nous a poussés vers l’avant

et nous voilà ici, sur des dalles blanches parfaitement alignées,

au milieu des palmiers aux troncs étroits et aux larges palmes

entourés par un chapelet de bancs et de chaises en osier

et les belles maisons aux façades colorées, et les fenêtres arrondies, et les vitraux scintillants, et les colonnes ornementées, tous se moquent de nous,

tandis que le soleil nous toise depuis l’azur

comment s’échapper de ce dédale aux milles délices ?

il contourne une chaise et me prend par la main

et nous dansons, ivres de bonheur, devant la fontaine ouvragée

dont le jet d’eau régulier clapote en rythme avec la chanson de notre cœur

Publicités

Une réflexion sur “Perdue sur une place catalane à la fontaine ouvragée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s